Football Club de la Région Houdanaise : site officiel du club de foot de HOUDAN - footeo

Unissons nous !

22 février 2016 - 13:19

Un collectif de parents de joueurs du club a mis en ligne une pétition pour améliorer nos infrastructures.

Qu'est-ce qu'une association sans infrastructure digne de ce nom ?

Telle est la question dans laquelle nous sommes. Nous avons à notre disposition de superbes vestiaires au stade de Houdan. La capacité nous permet d'accueillir plus de monde, et d'enchaîner les matchs et entraînements.

Mais quand on enchaîne les heures de foot, le terrain est dégradé. La solution, on ne va pas se le cacher plus longtemps, on la connait tous, c’est le terrain synthétique.

Cette solution présente beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients.

Commençons, si vous le voulez bien, par le(s) point(s) négatif(s). Pour le club, aucun. Pour notre communauté de communes, c'est coût. Il est vrai qu'une telle dépense (600 000€) est importante, d'autant plus par les temps qui courent.

Mais, nous allons voir par la suite que les avantages qui en découlent en sont bien plus bénéfiques sur de nombreux points.

La réalisation d'un tel projet n'est pas l'acte d'une seule personne morale. Beaucoup d'organismes peuvent aussi aider (FAFA, Département, Région, CCPH, Mairie, Dons...). Selon un prestataire spécialisé, ce projet peut revenir à « seulement » 200 000 €, soit 2/3 prit en charge par des aides. Pas si insurmontable quand on va détailler le point suivant.

Le stade de Houdan représente 50 000 € d’entretien à l’année. Avec un terrain synthétique, il n’y a plus d’arrosage, plus de tonte, plus de traçage, ni divers entretiens (roulage, carottage, semence, engrais, réfection des trous devant les buts). Il n’y aurait plus de terre dans les vestiaires, le nettoyage pourrait donc passer d’un par semaine à 1 tous les 15 jours. Faisons un calcul simple :

- Divisons par deux l’entretien, 25 000 € si nous avons un synthétique = 25 000 € d’économie.

- Divisons la somme investie par la CCPH pour le terrain synthétique par cette économie = nombre d’années durant laquelle la CCPH paierait le terrain synthétique avec les économies acquises.

- A partir de la neuvième année = économie pure pour la CCPH. En temps d’économie budgétaire, ne serait-ce pas bien vue une telle idée ?

Nous venons de montrer que si des efforts sont faits, le seul point négatif peut être vaincu. Maintenant, arrêtons de parler gros sous. Etalons nous plutôt sur les points qui font notre force, et qui n’a pas de prix : l’engagement.

Des joueurs, des entraîneurs, des bénévoles, des parents viennent pratiquer, communiquer, partager, regarder une de leurs passions. Quelle image est donnée quand des enfants repartent couverts de boue de la tête aux pieds sans en avoir pu profiter, et progresser pleinement ?

Nos bénévoles donnent de leur temps pour apprendre le foot, mais aussi des valeurs et une éducation. Quand vous n’avez pas les outils pour fidéliser les joueurs, que font-ils ? Certains changent de sport. Nous leur souhaitons le meilleur dans leur nouvelle pratique. Mais ceux qui arrêtent toutes activités ? On y pense à ces enfants là ?

Le message, si nous avions l’esprit mal tourné, serait que l’on se fiche du travail des bénévoles, et que ce n’est pas grave si un enfant ne pratique pas de sport. Il pourra s’isoler chez lui sur la console, ou traîner avec ses copains dans les rues.

L’éducation, et l’encadrement n’ont pas de prix. Et nos effectifs le prouvent, nous arrivons à attirer et fidéliser. Mais pour combien de temps encore ? Toutes associations doivent être aidées et outillées pour qu’elles puissent avoir l’opportunité d’attirer et fidéliser afin de transmettre des valeurs et les sens du groupe et du partage.

Attention, nous ne voulons pas d’un terrain synthétique privatisé ! Loin de là (sens du partage) ! Le collège et l'école primaire pourraient aussi l’utiliser pour les séances d’EPS toute l'année sans être dans la boue.  Le terrain synthétique est la solution pour éveiller le côté sportif de nos jeunes pousses. Sur ce point, nous parlons de tous les sports pas juste du foot.

Nous pourrions même avoir une démarche environnementale si on le souhaite :  un terrain synthétique n'a pas besoin d'être arrosé. Cela revient donc à une économie d’eau ( arrosage en été toutes les nuits). Mais nous pourrions aussi récupérer l’eau de pluie qui tomberait sur ce terrain pour l'arrosage communal. (6825 m², il y a de quoi récupérer un peu d’eau).

Voilà, vous connaissez à présent cette fameuse liste des avantages et inconvénients.

Que faire à présent ? Se réunir, car l’union fait la force.

Un collectif de parents vient de lancer une pétition pour que Houdan possède un terrain synthétique. Nous vous invitons vivement à la signer, et la diffuser un maximum possible. Si nous restons chacun dans notre coin, nous n’irons pas loin. Par contre, tous unis, cela peut faire un malheur. Diffusez, signez, défendez ce projet. 

Voici le lien : http://www.mesopinions.com/petition/politique/grand-terrain-synthetique-houdan-reouverture-terrain/18349

 

 

Commentaires

Staff
Frédéric Verrechia
Frédéric Verrechia 7 mars 2016 19:20

Le FCP vous souhaite une bonne deuxième partie de saison >>>>http://fcplessier.footeo.com/

PERMANENCES LICENCES

Permanences Licences

Vos questions, envois de document, tout à l'adresse suivante :

region.houdanaise.fc@gmail.com

LES LICENCES

LICENCES

Suivez ce liens pour retrouver toutes les informations sur les licences :

http://fcrh.footeo.com/page/le-guide-du-parfait-licencie.html

LA BOUTIQUE DU F.C.R.H.

Accès direct à la Boutique

Merci à notre partenaire, Atelier Plus Sports pour le travail fourni !